SteamWorld Dig

Console: Nintendo 3DS Date de publication: 07/08/2013
SteamWorld Dig
Fermer X

Ce que vous devez savoir

Ce contenu est vendu par Nintendo of Europe GmbH. Le paiement sera effectué avec du crédit Nintendo eShop enregistré sur le compte Nintendo utilisé pour terminer l'achat.

Ce contenu est vendu par Nintendo of Europe GmbH et est payable avec du crédit Nintendo eShop utilisable avec votre compte Nintendo. Le Contrat relatif au Compte Nintendo s'applique à l'achat de ce contenu.

Ce contenu peut être acheté par les utilisateurs qui possèdent un compte Nintendo et qui ont accepté tous les termes légaux respectifs. Pour pouvoir acheter ce contenu pour Wii U ou pour les consoles de la famille Nintendo 3DS, un identifiant Nintendo Network est également requis et votre crédit doit être combiné avec votre crédit associé à votre identifiant Nintendo Network. Si le crédit n'a pas encore été fusionné, vous aurez l'occasion de le faire lors de la procédure d'achat. Pour démarrer la procédure d'achat, il est nécessaire de souscrire à un compte Nintendo et posséder un identifiant Nintendo Network. Après avoir souscrit, il sera possible de revoir les détails de l'offre et de terminer l'achat.

Pour pouvoir acheter ce contenu pour Wii U ou pour les consoles de la famille Nintendo 3DS, votre crédit doit être combiné avec votre crédit associé à votre identifiant Nintendo Network. Si le crédit n'a pas encore été fusionné, vous aurez l'occasion de le faire lors de la procédure d'achat. Vous serez en mesure de revoir les détails de l'offre et de finaliser votre achat à l'écran suivant.

Les détails de cette offre s'appliquent aux utilisateurs ayant un compte Nintendo dont le pays associé est le même que celui de ce site web. Si le pays enregistré dans votre compte Nintendo est différent, les détails de cette offre peuvent être ajustés (par exemple, le prix sera affiché dans la devise locale).

Une fois l'achat effectué, le contenu sera téléchargé sur la console liée au compte Nintendo respectif, ou à l'identifiant Nintendo Network pour le cas d'une Wii U ou d'une console de la famille Nintendo 3DS. La console doit être mise à jour et être connectée à Internet avec l'option de téléchargement automatique activée, et doit disposer de suffisamment d'espace de stockage pour que le téléchargement complet puisse s'effectuer. En fonction du modèle de console que vous possédez et de votre utilisation, un périphérique de stockage additionnel peut être nécessaire pour télécharger des logiciels depuis le Nintendo eShop. Rendez-vous à la rubrique d'Assistance pour obtenir davantage d'informations.

Veuillez vous assurer de disposer de suffisamment d'espace de stockage pour terminer le téléchargement.

Une fois l'achat effectué, le contenu sera téléchargé sur la console liée à votre compte Nintendo, ou à l'identifiant Nintendo Network pour le cas d'une Wii U ou d'une console de la famille Nintendo 3DS. La console doit être mise à jour et être connectée à Internet avec l'option de téléchargement automatique activée, et doit disposer de suffisamment d'espace de stockage pour que le téléchargement complet puisse s'effectuer. En fonction du modèle de console que vous possédez et de votre utilisation, un périphérique de stockage additionnel peut être nécessaire pour télécharger des logiciels depuis le Nintendo eShop. Rendez-vous à la rubrique d'Assistance pour obtenir davantage d'informations.

Veuillez vous assurer de disposer de suffisamment d'espace de stockage pour terminer le téléchargement.

Les détails de l'offre sont affichés en fonction du pays enregistré dans votre compte Nintendo.

Le Contrat relatif au Compte Nintendo s'applique à l'achat de ce contenu.

L'utilisation d'un appareil ou d'un logiciel non autorisé permettant des modifications techniques d'une console Nintendo ou de ses logiciels pourrait rendre ce logiciel inutilisable.

Ce produit contient des dispositifs techniques de protection.

Date de lancement : {{releaseDate}} . Le paiement est directement prélevé à l'achat.

Note : il n'est possible d'apprécier l'effet 3D des jeux qui le proposent que sur les consoles Nintendo 3DS, Nintendo 3DS XL, New Nintendo 3DS et New Nintendo 3DS XL. Les consoles Nintendo 2DS et New Nintendo 2DS XL ne supportent qu'un affichage 2D. Toutes les captures d'écrans et vidéos disponibles sur ce site ont été capturées en mode d'affichage 2D.

CI7_3DSDS_SteamWorldDig_Creator.png

Entrevue

Nintendo of Europe : Nous aimerions que vous vous présentiez, ainsi que le travail que vous avez effectué sur SteamWorld Dig.

Brjánn Sigurgeirsson : Je suis Brjánn Sigurgeirsson, le PDG d'Image & Form. Et c'est à peu près tout ! Ce sont les autres qui ont fait tout le travail. Moi, je ne fais que m'attribuer tout le mérite !

NoE : Depuis quand le studio Image & Form existe-t-il et combien de personnes y travaillent ?

BS : Image & Form existe depuis 1997, et nous nous focalisons sur le développement de jeux depuis 2002. Nous avons beaucoup travaillé en tant que prestataire jusqu'en 2009, puis nous avons arrêté cela pour nous concentrer sur nos propres jeux. Nous avons commencé à travailler sur SteamWorld Dig en octobre 2012 et nous l'avons terminé en juin 2013. C'était la première fois que nous travaillions sur un projet aussi long pour notre propre compte. Nous avons dépassé le budget dès février et nous avons dû emprunter de l'argent pour pouvoir finir le jeu.

Nous sommes douze employés, plus un stagiaire, ce qui fait treize en tout. Il y a moi, le PDG, Marco, le chef de projet, quatre graphistes, cinq programmeurs/concepteurs et un stagiaire.

CI7_3DSDS_SteamWorldDig_Screen_5.png

NoE : Vous dites que c'est le plus long projet sur lequel vous ayez travaillé pour votre propre compte. Y avez-vous tous mis tout votre cœur ?

BS: Oui, tout à fait. Quand on travaille pour un éditeur, on a l'habitude de voir ses idées malmenées par quelqu'un d'autre, alors on s'y accroche encore plus, et c'est ce qu'il s'est passé ici. Quand nous avons commencé à travailler sur ce jeu, nous avons tout de suite décidé que nous ne ferions aucun compromis. Finalement, nous avons dû en faire quelques-uns à cause du manque de temps, mais je dirais que nous nous sommes tous extrêmement investis dans SteamWorld Dig dès le début.

Ça pourra paraître surprenant, puisque le jeu est perçu comme étant très bien conçu, mais ce n'est qu'en plein milieu du développement que nous nous sommes aperçus que le jeu n'était pas amusant. Quelques éléments étaient alors vraiment difficiles à modifier, mais le meilleur moment de tout le projet reste celui où nous avons décidé d'abandonner ce qui n'allait pas et d'intégrer ce qui fait que c'est un super jeu maintenant.

NoE : Ça a dû être un moment compliqué, mais ça s'est avéré payant.

BS : Oui, et tout ça, c'est grâce à l'équipe. Quand vous vous donnez à fond dans quelque chose et que vous réalisez que ça ne fonctionne pas, vous devez prendre du recul. Vous vous apercevez alors que changer certains éléments va exiger une énorme quantité de travail, ce qui peut être démoralisant, mais ça n'a pas été le cas pour nous. Tous les membres de l'équipe ont pris leur courage à deux mains. Si nous ne l'avions pas fait, nous aurions fait comme avant, lorsque nous acceptions de mauvaises idées imposées par des éditeurs. Si nous avions accepté nos propres mauvaises idées, tout ça n'aurait servi à rien. Nous voulions créer le meilleur jeu qui soit et je pense que nous y sommes parvenus.

NoE : SteamWorld Dig est disponible dans le Nintendo eShop sur Nintendo 3DS. Si l'un de nos lecteurs n'y a pas encore joué, pouvez-vous lui expliquer rapidement en quoi consiste le jeu ?

BS : Bien sûr ! C'est un jeu de plateformes, d'aventure et d'excavation, alors si vous êtes amateurs de jeux de plateformes, ce jeu devrait vous plaire. Si vous aimez les jeux d'excavation, il devrait vous plaire aussi, et pour ceux qui aiment les aventures scénarisées, ce jeu est fait pour vous. En fait, le jeu s'adresse à tout le monde !

CI7_3DSDS_SteamWorldDig_Screen_7.png

Ce que nous avons voulu faire dans SteamWorld Dig, c'est nous inspirer de grands classiques. Les gens pensent à Metroid et à Castlevania, ou encore à Mr. Driller ou Dig Dug. Évidemment, si vous faites un jeu d'excavation, vous ne pouvez pas éviter la comparaison avec d'autres, et bien que pour nous, ce soit un jeu unique en son genre, si vous y jouez, vous vous direz : "Oh, cool, c'est comme dans ce jeu-là !" Notre ambition n'était pas de réinventer le genre, mais nous voulions reprendre ce qu'il se fait de mieux. Et si les joueurs s'en aperçoivent, nous en serons très heureux.

NoE : Vous dites que c'est un jeu unique en son genre. Pouvez-vous expliquer aux nouveaux joueurs ce qu'ils devront faire dans le jeu ?

BS : C'est un jeu où vous créez la carte vous-mêmes. C'est un jeu d'excavation, donc il faut creuser. L'objectif du jeu est de creuser en profondeur et de récupérer des minerais, puis de les rapporter à la surface pour les vendre afin d'améliorer son équipement avec l'argent gagné. Ce qui rend le jeu unique, c'est que le joueur décide où il veut aller. On ne lui impose rien, on ne lui donne pas d'indications. On lui fournit juste quelques indices sur l'endroit où aller, mais chacun joue à son propre rythme.

NoE : Dès le début du développement, étiez-vous partis sur cette notion de liberté dans le gameplay ?

BS : Nous avons fait ce choix dès le départ. Nous avons étudié d'autres jeux d'excavation où le joueur peut faire ce qu'il veut, et nous avons voulu que ce soit pareil dans SteamWorld Dig. Le jeu lui-même est aléatoire dans le sens où, quand vous commencez une nouvelle partie, les éléments ne sont pas à la même place et vous vivez donc une expérience différente à chaque fois. Vos amis et vous ne vivrez donc pas la même expérience. Et en plus des zones aléatoires, il y a aussi des grottes qui sont des puzzles préconçus.

Je trouve aussi que le thème du jeu est sympa. Vous incarnez un robot, et quand vous commencez le jeu, vous ne savez pas vraiment ce qu'il se passe, mais au fil de l'histoire, vous comprenez que les humains sont toujours présents et que vous allez finir par tomber sur eux. Le robot que vous contrôlez et les autres sont humbles et ils travaillent dur, alors que les humains ont évolué en quelque chose de pas très positif.

NoE : Les graphismes du jeu et son style visuel sont très particuliers. Comment avez-vous créé ce mélange entre Far West et steam punk ?

BS : En fait, nous avons créé un jeu sur Nintendo DSiWare en 2009 appelé SteamWorld Tower Defense. Le sujet était le même : des robots qui travaillent dur dans les mines, et des humains qui essaient d'y entrer. L'une des raisons pour lesquelles nous avons développé SteamWorld Dig, c'est que lorsque nous nous retrouvions pour le déjeuner, nous parlions de ce monde et de la façon dont il avait pris forme, avec ces robots dévoués et ces humains avides, et comment tout ça avait pu arriver. Nous avons donc décidé d'explorer un peu plus cet univers et d'en faire un autre jeu. Et comme il était question de mines, nous avons décidé d'en faire un jeu d'excavation. Les univers du steam punk et du Western sont assez proches finalement : les machines à vapeur sont apparues à la fin du 19e siècle, ce qui correspond à peu près à l'époque du Far West. Ça se recoupe finalement.

CI7_3DSDS_SteamWorldDig_Screen_2.png

Je dois aussi dire que nous avons l'un des meilleurs directeurs artistiques qui soient parmi nous. Peu importe ce qu'il décide de faire, c'est toujours emprunt de génie. Nous avons adoré le style visuel dès le début.

NoE : Comment avez-vous fait pour obtenir un tel rendu graphique sur Nintendo 3DS ?

BS : Ça n'a pas été simple. Comme je l'ai dit tout à l'heure, le jeu semble très bien conçu, mais nous avons travaillé dur pour arriver à ce résultat. À un moment donné, nous avons dû tout reprendre à zéro. Pendant ces huit mois, l'aspect et le gameplay du jeu n'ont cessé d'évoluer. Mais créer les éléments est un processus agréable, car plus vous en avez, plus vous vous dites : "Oui, super ! Le jeu prend forme !"

NoE : Quelles fonctionnalités de la console Nintendo 3DS vous permettent de faire des choses sympa dans le jeu ?

BS : Ce que nous voulions vraiment exploiter dans le jeu, c'est l'affichage en 3D de la Nintendo 3DS. Nous voulions créer un jeu en 2D, mais nous voulions aussi proposer une magnifique expérience en 3D. À un moment du développement, nous avons découvert Mighty Switch Force! de WayForward et nous avons vu comment ils avaient créé un jeu de plateformes en 2D qui était plutôt simple graphiquement, mais où l'effet de profondeur était vraiment réussi. Et nous nous sommes dit : "C'est ça que nous voulons faire, mais à notre manière."

Je trouve que la Nintendo 3DS est une console de jeu géniale. Elle est portable, vous pouvez y jouer immédiatement en l'ouvrant et les commandes sont parfaites pour nous. Et bien sûr, il y a les deux écrans à exploiter et je pense que nous avons su en profiter pleinement. La carte joue un rôle tellement essentiel dans notre jeu que c'est super de l'avoir toujours sous la main sur la Nintendo 3DS.

CI7_3DSDS_SteamWorldDig_Screen_8.png

NoE : Le jeu est sorti depuis quelques mois déjà. Quelles ont été les réactions des joueurs ?

BS : Les avis sont tous très positifs. Nous étions très stressés au départ, vu que nous nous étions énormément investis dans le développement de ce jeu. C'est comme en musique, si vous composez une chanson et que vous l'écoutez des centaines de fois, au bout du compte, c'est difficile de juger si elle est bonne ou pas. Nous savions que le jeu était bon, mais pas à ce point.

À la sortie du jeu, les premières notes ont été de 8/10, de 9/10, et même de 10/10. Ça a été un véritable soulagement. Ensuite, le jeu est passé numéro 1 du classement du Nintendo eShop européen, puis de celui du Nintendo eShop australien. Et au bout de quelques semaine, il est passé premier du classement américain. Jusqu'ici, le jeu rencontre un succès inespéré pour nous.

Nous recevons beaucoup d'avis de joueurs en ligne, sur Twitter, etc. Ils nous disent à quel point le jeu est génial. Nous sommes vraiment ravis que les gens l'apprécient autant, mais c'est aussi un peu gênant, parce qu'à force, on ne sait plus quoi dire. On les a tous remerciés personnellement (rires). La communauté des joueurs a énormément contribué au succès du jeu grâce au bouche-à-oreille, alors je souhaite lui adresser un grand merci.

NoE : Pour finir, y a-t-il des secrets que vous souhaitez partager avec les fans. Peut-être quelque chose qui n'a pas encore été découvert dans le jeu ?

BS : En fait, il y a beaucoup d'œufs de Pâques dans le jeu, sous forme de clins d'œil à d'autres jeux ou à des films. À certains moments, vous vous direz : "Oh, mais c'est comme dans ce film !" Il doit y en avoir huit ou dix dans le jeu, alors c'est sympa d'essayer de les repérer.

NoE : Avez-vous un dernier mot à adresser aux possesseurs de Nintendo 3DS qui n'ont pas encore joué à ce jeu ?

BS : Je pense que vous pouvez choisir SteamWorld Dig sur Nintendo 3DS les yeux fermés. Le jeu ne coûte que 8,99 €, ce qui est très raisonnable, et je pense que vous serez agréablement surpris. Et pour finir, je dirais aux joueurs de jouer à encore plus de jeux. De jouer aux jeux auxquels ils ne sont pas habitués et de tester différentes choses. Amis joueurs, jouez toujours plus !

Catégories

Action, Aventure, Plateformes, Casse-tête

Joueurs

1

Éditeur

Image & Form

Classe d'âge

  • 7
  • Violence

Jeux à télécharger sur Nintendo 3DS

Console

Nintendo 3DS (version européenne)

Date de publication

07/08/2013

Classe d'âge

7

Langues

Anglais

Taille

2158 blocs