1. Tel un archéologue

 

Note de la rédaction : les vidéos présentées dans cette entrevue sont extraites de la version japonaise du jeu. En France et en Belgique, ce jeu sera disponible en français.

 

Iwata :

Aujourd’hui, j’ai réuni des personnes essentielles pour la série Super Mario. C’est la deuxième fois que Hayashida-san est présent. La dernière fois, vos noms ont été cités, alors aujourd’hui je voudrais en savoir plus sur le jeu.

Tous :

Nous avons hâte de pouvoir vous répondre.

Iwata Asks
Iwata :

Entrons dans le vif du sujet. Le jeu Super Mario 3D Land est enfin disponible. Comment a commencé ce projet ?

Koizumi :

Après Super Mario Galaxy 21, Hayashida-san a déclaré vouloir créer un jeu qui constitue une sorte d’introduction à tous les jeux Super Mario en 3D disponibles jusqu’alors. Hayashida-san, vous en souvenez-vous ? 1Super Mario Galaxy 2 : jeu d’action en 3D sorti au Japon sur la console Wii en mai 2010. Il s’agit du deuxième jeu de la série Super Mario Galaxy.

Hayashida :

Oui, je m’en souviens.

Iwata :

Lors de la dernière session de « Iwata demande », j’ai appris que ce projet était l’idée de Hayashida-san.

Koizumi :

Oui, c’est exact. Nous avons conçu l’orientation de base entre l’été et l’automne de l’année où nous avons terminé Super Mario Galaxy 2.

Miyamoto :

À l’automne, nous disposions d’un prototype avec Mario qui court partout, n’est-ce pas ?

Hayashida :

Oui. Mais à cette époque, nous avions élaboré quelque chose de simple pour montrer la relation entre le joueur-personnage et l’environnement. Nous avons créé l’environnement, y avons inclus des pièces et des blocs, ainsi que Mario se déplaçant au milieu d’eux.

Koizumi :

Il me semble qu’à la place de Mario, c’était plutôt quelque chose qui ressemblait à un bloc sautant partout.

Hayashida :

Oui, c’est vrai. Pour être exact, nous avons testé le jeu avec un bloc carré au lieu de Mario lui-même.

Koizumi :

Quand nous avons créé Super Mario Galaxy2, c’était un champignon. 2Super Mario Galaxy : jeu d’action en 3D sorti sur la console Wii en novembre 2007. Il s’agit du premier jeu de la série Super Mario Galaxy.

Iwata :

Quoi ? Vous avez fait se déplacer un champignon ?

Koizumi :

Tout le monde faisait comme si c’était Mario, mais un champignon sautait sur l’écran. (rires)

Iwata :

Vraiment ! Avec quels thèmes travailliez-vous quand vous avez commencé à créer ce jeu ?

Iwata Asks
Koizumi :

Rapidement, nous avons choisi pour thème de créer un jeu Super Mario en 3D qui soit proche d’un jeu Super Mario en 2D afin que tout le monde puisse jouer. Une grande différence entre la 2D et la 3D, c’est la caméra. Nous avons apporté des modifications en choisissant la caméra parallèle que nous avions utilisée dans Super Mario Galaxy 2 afin qu’il soit facile de jouer.

Iwata :

Une caméra se déplace en parallèle par rapport à Mario et à une distance définie.

Hayashida :

Oui. Il était facile de jouer à Super Mario en 3D avec cette caméra, alors nous avons décidé de développer cette idée dès le départ. Nous avons aussi pensé qu’il serait amusant de mixer tout ce dont nous disposions alors dans Super Mario en 3D avec les règles traditionnelles de Super Mario en 2D.

Iwata :

Lors de la dernière session, nous avons utilisé l’expression « créer un pont entre Super Mario en 2D et Super Mario en 3D ». Dès le début, vous avez conçu ce jeu comme un bon mélange des charmes de Super Mario en 2D et Super Mario en 3D.

Hayashida :

Oui. Et alors que cela n’intéressait peut-être que moi, j’étais très intéressé par la façon dont Miyamoto-san et Tezuka-san avaient créé les jeux Super Mario par le passé.

Iwata :

Ce sujet vous intéresse beaucoup. Vous avez même un recueil des citations de Miyamoto-san.

Hayashida :

Oui. Je l’ai avec moi aujourd’hui !

Miyamoto :

Là-dedans, il y a des choses que j’ai dites et dont je ne me souviens plus ! (rires)

Tous :

(rires)

Hayashida :

J’étais instructeur lors du Nintendo Game Seminar3 l’année dernière. J’ai transmis la sagesse de Miyamoto-san aux étudiants et je l’ai analysée pour eux. J’ai effectué une analyse point par point des jeux Super Mario Bros.4 sur Nintendo Entertainment System (NES) et essayé d’appliquer ces points à ce jeu. Ça m’a vraiment motivé. 3Nintendo Game Seminar : séminaire sur le jeu vidéo organisé par Nintendo pendant environ 10 mois au Japon. Il permet aux étudiants de se familiariser avec la création de jeux vidéo. Ce séminaire est réservé aux étudiants de la région de Kanto au Japon.4Jeux Super Mario Bros. sur Nintendo Entertainment System (NES) : le premier jeu est sorti au Japon sur la console NES en septembre 1985. Sont sortis par la suite Super Mario Bros. 2, Super Mario Bros. 3 et de nombreux autres jeux.

Koizumi :

Vous êtes une sorte d’expert !

Hayashida :

Je suppose ! (rires)

Iwata :

Après Super Mario Galaxy 2, le dernier jeu Super Mario en 3D, vous vous êtes demandé si vous pouviez reproduire les méthodes de développement de Super Mario en 2D dans un jeu pour la toute nouvelle console. Tel un archéologue, vous avez déterré le passé.

Koizumi :

Appelez-le Professeur Hayashida, archéologue. (rires)

Iwata Asks
Hayashida :

Oui. (rires) C’est peut-être une théorie très personnelle, mais quand j’ai vu comment Super Mario Sunshine5 avait été créé, je me suis dit que Koizumi-san était du genre à explorer toutes sortes de nouveautés les unes après les autres. Et moi aussi, j’aimais créer de nouvelles choses avec lui. Mais, en même temps, nous devons continuer à doter les futurs jeux Super Mario de l’aspect typique des vieux jeux Super Mario auxquels nous avons joué quand nous étions enfants. Je me suis dit que nous devrions faire du beau travail en développant ce genre de jeu. Oh... désolé d’être si présomptueux ! 5Super Mario Sunshine : jeu d’action sorti au Japon sur la console Nintendo GameCube en juillet 2002.

Koizumi :

Pas du tout. C’est intéressant, un peu comme une thèse. (rires)

Hayashida :

Désolé. (rires) Je voulais transmettre aux enfants d’aujourd’hui le fun que nous avons connu quand nous étions enfants.

Iwata :

Vous vouliez que les joueurs d’aujourd’hui fassent l’expérience de cet émerveillement que vous avez un jour éprouvé.